L’Œuvre Alchimique

L'Œuvre AlchimiqueL’Œuvre Alchimique se décompose en une série d’opérations regroupées en 3 étapes principales. L’Œuvre au noir, l’Œuvre au blanc puis l’Œuvre au rouge. A l’issue de l’Œuvre au rouge, l’alchimiste obtient un élixir dit « faux prophète ».

Symboliquement, avec L’Œuvre Alchimique, le Cheminant passe, à l’occasion des évènements de la « vie », à travers la transformation alchimique. par les petites morts et résurrections psychologiques, par des prises de Conscience successives. Il traverse ainsi les étapes de l’Œuvre Alchimique. Il gagne en maturité jusqu’à arriver au pied du temple de la sagesse. Il a tous les outils pour faire face à toutes les situations. Il est l’alchimiste qui dispose de tous les élixirs pour faire face à toutes les maladies. Pour autant, il reste exposé à ces situations/maladies. Il reste dépendant de ses outils/élixirs. Au stade du faux prophète, L’Œuvre alchimique n’est pas fixé.

Il faudra encore ce que les alchimistes appellent les 3 multiplications. pour fixer le processus et arriver à l’élixir dit « vrai prophète » symbolisé par le sceau de Salomon incluant un point en son centre. A ce stade, le plomb est devenu Or, le Cheminant entre et intègre le temple de la sagesse. Il évacue dans les 3 multiplications tout ce qui est source de mal-être. il apprend à extirper tout recours à guérir, vidant du même coup toute tentation à tomber malade. L’élève libère le maître qui l’a libéré. Maladie et guérison ne font plus qu’un et n’ont jamais eu de prise sur les corps.

L’Œuvre alchimique n’est pas une théorie à prendre au pied de la lettre. Il n’est pas question de rejeter les moyens thérapeutiques mis à notre disposition. Nous sommes ici dans un Chemin de Conscience. Bien mené, il porte ses fruits jusque sur le plan de la santé physique.

L’Œuvre Alchimique

L'Œuvre AlchimiqueLe processus alchimique se décompose en une série d’opérations qui sont regroupées en 3 étapes principales : l’Œuvre au noir, l’Œuvre au blanc puis l’Œuvre au rouge. A l’issue de l’Œuvre au rouge, l’alchimiste obtient un élixir dit « faux prophète ».

Symboliquement, le Cheminant passe, à l’occasion des évènements de la « vie », à travers la transformation alchimique, par les petites morts et résurrections psychologiques, par des prises de Conscience successives. Il traverse ainsi les étapes alchimiques et gagne en maturité jusqu’à arriver au pied du temple de la sagesse. Il a tous les outils pour faire face à toutes les situations. Il est l’alchimiste qui dispose de tous les élixirs pour faire face à toutes les maladies. Pour autant, il reste exposé à ces situations/maladies et reste dépendant de ses outils/élixirs. Au stade du faux prophète, le processus alchimique n’est pas fixé.

Il faudra encore ce que les alchimistes appellent les 3 multiplications pour fixer le processus et arriver à l’élixir dit « vrai prophète » symbolisé par le sceau de Salomon incluant un point en son centre. A ce stade, le plomb est devenu Or, le Cheminant entre et intègre le temple de la sagesse. Il évacue dans les 3 multiplications tout ce qui est source de mal-être : il apprend à extirper tout recours à guérir, vidant du même coup toute tentation à tomber malade. L’élève libère le maître qui l’a libéré, maladie et guérison ne font plus qu’un et n’ont jamais eu de prise sur les corps.

Ces processus ne sont pas des théories à prendre au pied de la lettre, il n’est pas question de rejeter les moyens thérapeutiques mis à notre disposition. Nous sommes ici dans un Chemin de Conscience qui bien mené porte ses fruits jusque sur le plan de la santé physique.

Vous souhaitez réagir à cet article ?

Sources :
Conférences de Toni Ceron à Nice en Septembre 2015
La Roue des Arcanes (Toni Ceron – Éditions Col du Feu)
Tarot et Arbres Alchimiques (Toni Ceron – Éditions Col du Feu)